Variant Mu (colombien) : ce que l'on sait

·1 min de lecture

Les variants du coronavirus SARS-CoV-2 se multiplient : après le variant alpha (ou "britannique"), le variant beta (identifié en Afrique du Sud), le variant gamma (ayant émergé au Brésil) ou encore le variant delta (désormais majoritaire en France), voici maintenant qu'une nouvelle menace commence à faire son apparition en France : le variant Mu.

Jusqu'à présent classé dans la catégorie des "variants en cours d'évaluation" (VUM) par l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), il est passé en catégorie "variant à suivre" dans la nuit de mardi 31 août. L'OMS précise que le variant présente des mutations qui pourraient indiquer un risque d'"échappement immunitaire", c'est à dire de résistance aux vaccins, et souligne que des études supplémentaires sont nécessaires pour mieux comprendre ses caractéristiques.

Son nom scientifique est VUM 21H (B.1.621) : ce variant est porteur des mutations génétiques N501Y, P681H et E484K. Il a été identifié pour la première fois en Colombie au mois de janvier 2021.

Le variant Mu pourrait résister aux anticorps

Variant colombien : faut-il le craindre ? À l'heure actuelle, le variant colombien n'a été détecté que de façon "sporadique" en France, selon un récent rapport publié par Santé Publique France. Au 25 août 2021, il n'a été identifié qu'à 105 reprises ; son taux de prévalence n'est que de 0,3 %, voire moins, selon les enquêtes Flash (#14, #15 et #16). "Il n’a pas été détecté lors de Flash #18 (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Covid-19 : bientôt un nouveau vaccin pour booster l'immunité ?
DIRECT Covid-19 en France ce 1er septembre : chiffres, annonces
Symptômes Covid (variant Delta) : durée, que faire si on est vacciné ?
Variant Delta en France : symptômes, contagion, efficacité vaccinale
Covid-19 : le vaccin aurait épargné près de 50 000 vies en France

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles