Varices : quel traitement choisir ?

·1 min de lecture

C'est souvent aux beaux jours, lorsque l'on découvre enfin ses jambes pour s'afficher en maillot sur la plage, que l'on s'intéresse de plus près aux varicosités ou aux varices que l'on cachait sous le jean ou les collants. Ces marques bleutées sont dues à un problème de circulation qui entraîne des veines dilatées, parfois tortueuses. Au lieu de faire remonter le sang vers le cœur, les veines défectueuses le laissent descendre vers les pieds.

A quoi sont dues les varices ?

C'est la faute aux valvules, sortes de petits clapets présents tous les deux à trois centimètres le long des veines. En temps normal, ces valvules s'ouvrent pour laisser passer le sang vers le haut et se ferment pour l'empêcher de redescendre. Quand les veines sont dilatées, elles "fuient" et le sang reflue vers le bas des jambes. On parle d'insuffisance veineuse chronique. L'hérédité joue un rôle important. "Si votre grand-mère ou votre père ont des varices, vous avez de fortes chances d'en avoir , confirme la Dre Claudine Hamel-Desnos, médecin vasculaire, présidente de la Société française de phlébologie. L'âge, le surpoids, la position debout prolongée, ou les grossesses répétées sont des facteurs favorisants."

Comment soigner les varices ?

Pour s'en débarrasser, il faut prendre rendez-vous chez un phlébologue. Le diagnostic posé, il pourra, si nécessaire, recommander à son patient, ou sa patiente (Les varices touchent 20 à 35 % des Français, dont 70 % de femmes), de supprimer (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Covid-19 : le tocilizumab est recommandé par l'OMS
9 astuces pour relancer votre métabolisme
Vaccin Covid : les opticiens et les audioprothésistes peuvent désormais vacciner
Grippe : premiers essais d'un vaccin à ARN messager
6 questions tabou que vous n'osez pas poser au médecin

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles