Variole du singe : les cas détectés en France affichent une forte hausse

Après la Covid-19, va-t-on être touché par une nouvelle pandémie ? Depuis quelques semaines, un nouveau virus a fait son apparition en France, mais également un petit peu partout dans le monde : la variole du singe. Cette maladie est connue chez l’être humain depuis 1970. Le premier cas a été recensé au Royaume-Uni le 7 mai 2022. De ce fait, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a tenu à mettre tout le monde en garde. Vendredi 27 mai 2022, elle a précisé que les 200 cas de variole du singe détectés durant les dernières semaines pourraient n’être que "le sommet de l’iceberg". Il y a encore moins d'une semaine, dimanche 29 mai 2022, 16 cas avaient été confirmés en France, dont 12 en Île-de-France [région parisienne, ndlr], un en Auvergne-Rhône-Alpes, deux en Occitanie, et un en Normandie. Mais vendredi 3 juin 2022, les chiffres des autorités sanitaires ont triplé.

Désormais, 51 cas "confirmés" d’infection au virus de la variole du singe ont été recensés, selon les chiffres des autorités sanitaires relayés par l'AFP. Dans le détail, 37 cas ont été rapportés en Ile-de-France, six en Occitanie, quatre en Auvergne-Rhône-Alpes, deux en Normandie, un dans les Hauts-de-France, et un en Centre-Val-de-Loire. Un nouveau bilan actualisé sera publié mardi 7 juin 2022. D'après Santé publique France, sur les 45 cas détectés à la date du jeudi 2 juin 2022, 43 ont fait l’objet d’une investigation, dont voici le bilan : "Tous les cas sont des hommes, âgés entre 22 et 63 ans. Deux sont immunodéprimés, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles