Variole du singe : l’OMS pourrait placer la maladie en alerte maximale

©Getty Images / valentyn semenov / 500px

Face à la multiplication des cas de variole du singe, un comité d’experts s’est réuni, ce jeudi 21 juillet afin de déterminer si la situation constitue une urgence de santé publique de portée internationale.

L’épidémie de la variole du singe ne cesse de s’accroître. Désormais, on recense plus de 14 500 cas dans 70 pays. En France, 1 453 personnes ont été infectées par le virus, dont six femmes et deux enfants. Au vu de l’ampleur de la situation, l’Organisation mondiale de la santé s’est réunie ce jeudi pour déterminer la gravité et l’étendue de la maladie.

À lire aussi >> Variole du singe : comment j’ai réussi à me faire vacciner

L’OMS se réunit pour savoir si l’alerte maximale doit être mise en place

Le 23 juin dernier, une première réunion d’experts s’était tenue pour échanger à propos de l’épidémie de la variole du singe, ces derniers avaient recommandé au Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l’agence onusienne, de ne pas prononcer l’urgence de santé publique de portée internationale. Face à la circulation du virus de la variole du singe, l’expert s’est dit « préoccupé par le nombre de cas signalés à l’OMS dans un nombre croissant de pays ». Mercredi, en conférence de presse, le Dr Tredos a annoncé que l’OMS devrait décider s’il faut placer la maladie en alerte maximale : « Indépendamment de la recommandation du Comité, l’OMS continuera de faire tout son possible pour stopper la variole du singe et sauver des vies ».

Le nombre de cas dans le monde

Si les cas de variole du singe diminuent dans certains pays, dans d’autres, la situation est beaucoup plus préoccupante : « Il est...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles