Variole du singe : « trompeur et discriminatoire », le nom du virus va changer

©IStock

Le nouveau nom devrait mieux rendre compte de ce qu’est la maladie qui circule actuellement.

Un nom « trompeur et discriminatoire ». La variole du singe, qui s'étend désormais à une quarantaine de pays après avoir longtemps été contenue en Afrique, s'appellera bientôt autrement. L'Organisation mondiale de la santé (OMS) compte changer son nom, jugé stigmatisant.

À lire également >> Variole du singe : un premier cas chez une femme découvert en France

L'OMS réfléchit à « changer le nom du virus » de la variole du singe, a indiqué la semaine dernière le directeur général de l'Organisation mondiale de la santé, Tedros Adhanom Ghebreyesus, promettant « des annonces dès que possible » sur ce point.

Un nom plus proche de la réalité de la maladie

Un nouveau nom prendrait acte de la réalité actuelle de la maladie. Alors que celle-ci s'est longtemps limitée à une dizaine de pays africains, 84% des nouveaux cas ont été détectés cette année en Europe et 12% sur le continent américain.

La flambée actuelle montre que la nouvelle souche se transmet plus facilement d'un humain à l'autre, par rapport à ce qui est observé en Afrique où les cas enregistrés viennent le plus souvent d'une contamination par un animal.

D’autant qu’à l'origine, « ça n'est pas franchement une maladie liée aux singes », note auprès de l'AFP le virologue Oyewale Tomori.Ce nom est l'héritage des conditions de découverte de la maladie, dans les années 1950 : des chercheurs danois l'avaient découverte chez des singes de leur laboratoire. Mais, dans la...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles