Vasectomie : le CHU de Toulouse a mis en place une nouvelle technique

Patrick, 57 ans a mûrement réfléchi sa vasectomie. Patrick souhaite prendre la responsabilité de la contraception dans son couple.

« Le nombre de demandes de vasectomie explose, c’est de plus en plus demandé. En urologie, c’est l’une des activités qui se développe le plus », confirme le professeur Eric Huyghe qui exerce au CHU de Toulouse.

21 27 vasectomies ont été réalisées en 2021, contre seulement 3 743 en 2015. Le profil de ces hommes est souvent un homme déjà parent, qui retrouve une nouvelle vie de couple, avec une compagne, qui elle aussi est déjà parent.(source 1)

"Souvent, c'est une démarche de couple. Un tiers d'entre eux ont un antécédent d'IVG dans leur vie. Et quel que soit leur âge, ils ont eu une longue réflexion avant de se décider à faire une vasectomie, ce n'est pas un coup de tête", explique le Pr Eric Huyghe.

Une vasectomie sans scalpel

La procédure pour recourir à une vasectomie est assez longue et très encadrée : la loi prévoit deux consultations à quatre mois d’intervalle, où lors...

Lire la suite