Vaut-il le coup d’acheter un grand cru pour le repas de Noël ?

·1 min de lecture

"Peut-on choisir un autre effervescent que le champagne pour l’apéritif sans passer pour un radin" ? C'est la question que l'on s'est posé chez 60 Millions de consommateurs à l'approche des fêtes de Noël. Le magazine a soumis à des tests d'experts 30 échantillons de champagnes et de crémants achetés en grande surface pour déterminer lequel avait le meilleur rapport qualité-prix. Une série de tests menés à l'aveugle et aux résultats pour le moins surprenants.

Champagne : l’astuce surprenante pour le rendre pétillant à tous les coups

Le crémant est un vin mousseux effervescent qui coûte 2 à 3 fois moins cher que le champagne. Ce qui en fait un choix plutôt attractif, au moins financièrement. Comme le rapporte le magazine dans son classement, il est fabriqué à partir d'un procédé quasiment identique à celui du champagne. "La méthode appliquée ici, dite traditionnelle, reproduit “la champenoise”. Elle compte deux fermentations : une première fermentation alcoolique en cuve pour transformer le jus de raisin en vin de base, puis une seconde en bouteille, provoquée par l’ajout d’une liqueur de tirage (mélange de sucre, levures et vieux vin), qui amène une prise de mousse naturelle". La différence notable tient dans le temps laissé au mélange pour mûrir dans la bouteille, qui est de douze mois pour les crémants contre quinze pour le champagne. Il en existe 8 variations à travers la France, à savoir : Alsace, Bordeaux, Bourgogne, Die, Jura, Limoux, Loire et Savoie.

Pour ce comparatif, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles