Que vaut le Goncourt des lycéens remporté par Clara Dupont-Monod ?

·1 min de lecture

Il a beau être le dernier prix de la rentrée littéraire, le Goncourt des lycéens n'en reste pas moins l'un des plus importants. Pas étonnant dès lors que Clara Dupont-Monod, la lauréate de cette année pour S'adapter chez Stock, ait été prise par l'émotion lorsque son éditeur l'a appelé pour lui apprendre la bonne nouvelle.

"Je me suis retrouvée à pédaler comme une dératée"

"On m'a dit 'tu prends ton vélo tout de suite et tu nous rejoins", raconte l'heureuse élue des délégués de différentes régions réunis à Rennes pour le vote. "Donc je me suis retrouvée à pédaler comme une dératée sur mon vélo et en faisant attention à ne pas avoir d'accident parce que j'avais les yeux tout mouillés. Mais je suis arrivée à bon port."

S’adapter, le roman de Clara Dupont-Monod raconte l’histoire de l’irruption d’un enfant lourdement handicapé dans une fratrie. Au moment de l’écriture, elle n’était pas sûre que le sujet puisse intéresser les lecteurs. "C'est miraculeux", lâche-t-elle. "L'expérience solitaire qu'est l'écriture d'un livre… Il y a brusquement des bras qui non seulement le hisse mais le serre contre eux, c'est bouleversant."

>> LIRE AUSSI - Prix Goncourt des lycéens : quand les écrivains rencontrent leur jeune public

300.000 ventes assurées

Une récompense d'autant plus miraculeuse qu'il s'agit du troisième grand prix pour ce roman, après le Fémina et le Landerneau. Le succès en librairie est donc assuré, d'autant que le Goncourt des lycéens dépasse souvent à lui seul les 300.000...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles