"Il vaut mieux qu'elle reste à la maison à s'occuper de ses enfants": nouvelle sortie polémique d’un député RN

Dans l’hémicycle, la course à l’attention bat son plein en cette rentrée. Et il en est un qui a frappé fort. Jocelyn Dessigny, député RN de la 5ème circonscription de l’Aisne, a fait vivement réagir les autres parlementaires après des propos jugés sexistes. C’est lors d’un débat à l’Assemblée nationale à propos de la loi "plein emploi", portée par Olivier Dussopt, l’actuel ministre du Travail, que le député RN s’est fait remarquer. Selon lui, l’inscription des bénéficiaires du RSA sur les listes de demandeurs d’emploi, voulue par le gouvernement, n’est pas souhaitable. Et son argument a de quoi faire jaser. "Nous, nous partons du principe qu'une mère au foyer, elle est peut-être mieux à la maison à s'occuper de ses enfants", a-t-il assuré, sous les huées des autres députés. Un mauvais accueil qui n’a pas empêché le parlementaire de l’Aisne de continuer dans sa lancée : "Ben oui, mais bien sûr, n'en déplaise à mes collègues", a-t-il insisté. "Si elle le souhaite, il vaut mieux qu'elle reste à la maison à s'occuper de ses enfants". Sur son compte X (ex-Twitter), il a assuré que ses propos sont en faveur de "la liberté de choix".

Très rapidement, de nombreux députés Renaissance ont manifesté leur désapprobation sur le réseau social X , à l’image de l’ex-ministre déléguée chargée de la Ville, Nadia Hai : "Scandaleux", a -t-elle écrit. "Voici la phrase de l'année du Rassemblement national avec Jocelyn Dessigny. Pour le RN c’est les hommes au travail et les femmes à la maison. Vision (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite