Publicité

Vendangeurs morts en Champagne : « En 20 ans de carrière je n’ai jamais vu ça »

L’effroi et le mystère dans les vignes. Quatre personnes travaillant aux vendanges en Champagne sont décédées ces derniers jours, certaines a priori par arrêt cardiaque, d’après les parquets de Reims et Châlons-en-Champagne, qui ont diligenté des enquêtes sur les circonstances de ces morts.

« Aucune infraction n’a été relevée pour le moment, ni aucune autopsie ordonnée au regard des constatations médicales effectuées par les services de secours », a ajouté le parquet de Châlons-en-Champagne, qui précise que « des enquêtes sur les circonstances des décès survenus sur le temps de travail sont en cours par la MSA (mutualité sociale agricole) ».

Des « pauses fraîcheur » à imposer

Si le parquet ne se prononce pas sur la possibilité que les fortes chaleurs aient un lien avec ces morts, Joël Ortiz, conseiller viticole à la Chambre d’agriculture dans le Bordelais, indique que des « pauses fraîcheur » doivent être imposées aux travailleurs durant les vendanges. « L’hydratation est primordiale pour tenir le rythme et travailler dans de bonnes conditions. En 20 ans de carrière je n’ai jamais vu ça » a-t-il confié à Paris Match.

À lire aussi Mystères autour de deux décès parmi les vendangeurs du Beaujolais

« Depuis 2018, on constate l’impact du changement climatique sur les récoltes, avec des fortes chaleurs de plus en plus extrêmes » ajoute le viticulteur bordelais. La Champagne, où les vendanges ont débuté début septembre, a enregistré la semaine passée des températures ...


Lire la suite sur ParisMatch