Vente en ligne : les conseils de nos lectrices pour arrondir les fins de mois

Faciles d’utilisation et pour la plupart sécurisées, les plateformes d’achats entre particuliers ont fait exploser le marché de la seconde main. Dans ces vide-greniers virtuels, on peut tout vendre le plus souvent à peu de frais. Et les Français en sont particulièrement friands. En 2022, 47 % d’entre eux déclarent avoir l’habitude de revendre leurs objets contre 35 % en 2019, selon un sondage Ifop pour eBay. Et les gains sont loin d’être négligeables : 221 € par an en moyenne sur leboncoin (hors véhicules et immobilier), 245 € sur eBay. On vous explique tout.

"J’ai toujours été accro au shopping. Mais mon appartement n’est pas extensible, pas plus que mon budget… J’avais l’habitude de donner les vêtements que je ne mettais plus mais, crise oblige, j’ai commencé à les vendre sur Vinted : 5 € le tee-shirt payé 45 €, 30 € pour un manteau qui en valait 300… Pour ma première vente, j’ai mis des prix si bas que tout est parti en moins de deux jours. J’ai récolté 600 € pour environ vingt-cinq articles, j’étais ravie ! Une amie m’a incitée à augmenter mes tarifs, me disant qu’on n’était pas au marché aux puces… Je l’ai écoutée. Résultat, je gagne 200 € par mois en moyenne. J’ai aussi affiné ma méthode. Plutôt que de m’éparpiller, je mets mes vêtements en ligne par vague. Pour une quinzaine d’articles, cela me prend une demi-journée. Avec l’appli, c’est facile, je fais tout depuis mon téléphone portable. Aujourd’hui, je ne vends plus de vêtements achetés peu cher, je préfère les donner. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles