Vernis semi-permanent : cet accessoire indispensable peut être dangereux pour la santé

megaflopp / iStock

Le vernis semi-permanent est un gel que l'on peut garder sur les ongles plusieurs semaines d'affilée. Il est donc idéal lorsque l'on ne veut pas avoir à se préoccuper de sa manucure. Cette pratique serait pourtant bien plus dangereuse pour la santé qu'elle n'y paraît. Des chercheurs de l'Université de Californie à San Diego (États-Unis) ont découvert que la lumière ultraviolette (UV) produite par les appareils à vernis semi-permanent pouvait entraîner la mort de certaines cellules, mais également le développement de mutations cancérigènes : leurs conclusions ont été publiées dans la revue Nature Communications.

Pour ces travaux, ils ont réalisé des "irradiations in-vitro" sur des cellules humaines et animales. Ils ont d'abord procédé à une séance d'une vingtaine de minutes, puis à trois expositions d'affilée d'une durée similaire. Leur constat est alarmant : "Une seule irradiation […] a entraîné la mort de 20 à 30% des cellules, tandis que trois expositions consécutives […] ont provoqué la mort de 65 à 70% des cellules", écrivent ainsi les scientifiques.

Or, ce n'est pas la seule conséquence qu'ils ont relevée : en effet, des "niveaux élevés d'espèces réactives de l'oxygène (ROS)" ont été observés au niveau des échantillons qui ont été irradiés à l'aide de la lumière UV. Cela témoigne d'un dysfonctionnement du métabolisme, notamment au niveau de certaines molécules. Mais qu'est-ce que cela signifie exactement ?

Les chercheurs ont en fait remarqué que l'exposition à la lumière UV (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite