"On verra si vous riez autant !", cette menace qu’a reçu Denise Fabre en raison de ses fous rires incontrôlables

Elle a longtemps fait les beaux jours de la télévision… Entre 1976 et 1978, Denise Fabre a eu de nombreux fous rires dans Restez donc avec nous le samedi. Si elle vit désormais loin des plateaux de télévision, l’ex-speakerine a accepté l’invitation de Jade et Éric Dussart samedi 22 juin 2024. L’occasion de revenir sur sa carrière, et notamment ses fous rires incontrôlables. Si le public en raffolait, cela n’était pas le cas de tout le monde. "C’était les samedis après-midis, moi je revenais le samedi d’après, j’avais ma chef de service qui me disait : 'Si vous continuez à rire comme ça, moi je suis à la campagne, je prends ma voiture, j’arrive, je me mets à côté de la caméra et on verra si vous riez autant !'", s’est-elle souvenue dans On refait la télé, sur RTL. Après avoir précisé que cela la "sidérait", la star originaire de Nice s’est remémorée une discussion avec son patron de l’époque. "Il me dit : 'Qu’est-ce que vous avez en ce moment ? Vous avez des problèmes ? […] Je veux pas savoir si vous en avez, à l’antenne, vous devez garder le sourire. Vous êtes là pour distraire, apporter de la joie, de la bonne humeur, vous n’êtes pas là pour embêter les gens avec vos problèmes'", a-t-elle fait savoir.

Comprenant que son patron lui reprochait de ne plus avoir de fous rires, l’ex-speakerine avait alors répondu : "Écoutez, si vous pouviez en parler à ma chef de service ça serait formidable !". "Il m’a dit : 'Ça sera fait' et après on m’a laissé tranquille", a-t-elle ajouté. Mercredi (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite