"On veut me décapiter" : Bernard Montiel menacé de mort

·1 min de lecture

Des messages traumatisants. Jeudi 20 mai 2021, Bernard Montiel est revenu sur des propos tenus le 19 mai 2021 dans l'émission Touche pas à mon poste sur C8. Et pour cause, le confident de Laeticia Hallyday avait évoqué le retour de Karim Benzema dans l'équipe de France en lui apportant tout son soutien. L'ancien animateur de Video Gag avait même terminé son laïus en déclarant : "Vive l'Algérie !" Des propos qui ont provoqué l'indignation d'une partie des téléspectateurs... En effet, comme il l'explique à Cyril Hanouna, Bernard Montiel a été inondé de messages d'insultes et de menaces de mort sur les réseaux sociaux lui reprochant d'avoir encensé le joueur de football bien qu'il ait refusé de chanter la Marseillaise en 2018. Des messages d'une violence extrême...

"Toute la journée, ça a été un déferlement incroyable", a confié Bernard Montiel, visiblement très impacté. Interrogé sur la teneur des messages, le chroniqueur a lu l'un d'eux sur lequel on lui souhaitait le même sort que Samuel Paty, décapité le 16 octobre 2020 à Conflans-Sainte-Honorine : "Il y a eu des messages extrêmement violents : 'J'espère que tu finiras décapité comme un certain professeur français et là, moi aussi, je dirais Vive l'Algérie' (...) "C'était 'collabo', 'avec ta gu*ule d'arabe', 'tu es la honte de la France'. J'ai été très surpris, j'avoue. Parce que d'avoir juste dit 'Vive l'Algérie', et je le redis 'Vive l'Algérie'. Mais ils sont malades les gens !", a-t-il déploré, qualifiant ces messages de "profondément (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite