Victoire : la Chine a éradiqué le paludisme

·1 min de lecture

Enfin une bonne nouvelle ! Ce mercredi 30 juin 2021, l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a annoncé que la Chine était parvenue à éliminer le paludisme. L'État chinois, qui enregistrait environ 30 millions de cas de paludisme par an dans les années 1940, n'a pas signalé un seul cas indigène (c'est-à-dire : contracté dans le pays) depuis les 4 dernières années.

"Nous félicitons le peuple chinois pour avoir débarrassé le pays du paludisme, a déclaré Tedros Adhanom Ghebreyesus, le directeur général de l’OMS. La Chine rejoint les pays, toujours plus nombreux, qui montrent qu’un futur sans paludisme est possible. Ce succès durement gagné est le fruit de plusieurs décennies d’action ciblée et durable."

La Chine est, à ce jour, le 40ème pays à obtenir cette validation de la part de l'OMS, juste après le Salvador (2021), l'Algérie et l’Argentine (2019).

Le paludisme sévit surtout sur le continent africain

Le paludisme est une maladie infectieuse provoquée par un parasite du genre Plasmodium. La maladie est transmise à l'Homme via la piqûre d'un moustique infecté. Après un délai d'incubation compris entre 8 et 30 jours, le paludisme entraîne des symptômes assez généraux : fièvre, maux de tête, douleurs musculaires, affaiblissement, vomissements, diarrhées, toux...

La maladie est potentiellement mortelle : ainsi, selon l'OMS, 409 000 personnes dans le monde en sont mortes en 2019. Le paludisme tue surtout les enfants avant l'âge de 5 (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Combien de temps les gels hydroalcooliques sont-ils efficaces ?
Covid-19 : le certificat de vaccination certifié au format européen est disponible sur Ameli
Covid-19 : comment obtenir le pass sanitaire européen ?
1 Français sur 2 en situation de surpoids ou d'obésité
DIRECT Covid-19 en France ce 30 juin : chiffres, annonces

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles