"Victoires de la Musique" 2021 : Jane Birkin émue aux larmes après l’hommage de sa fille Lou Doillon

·2 min de lecture

Jane Birkin se souviendra longtemps de la 36e cérémonie des Victoires de la musique. La chanteuse de 74 ans a passé une soirée des plus émouvantes, et tant pis pour les critiques des téléspectateurs, choqués de voir autant de public dans la salle en cette période de pandémie. L'interprète de Je t'aime… moi non plus a été submergée par l'émotion pour plusieurs reprises. Tout d'abord, grâce à l'hommage rendu par les chanteurs Étienne Daho, Vanessa Paradis, Eddy de Pretto ou encore Jacques Dutronc à Serge Gainsbourg, dont les trente ans de la disparition seront célébrés le 2 mars 2021. Touchée de ré-entendre ses plus gros succès écrits par le père de sa fille Charlotte Gainsbourg, Jane Birkin n'a pu s'empêcher de laisser couler quelques larmes. Mais c'était sans compter sur la surprise que lui avaient réservée Stéphane Bern et Laury Thilleman, les maîtres de cérémonie, pour la remise de sa Victoire d'honneur.

C'est la plus jeune fille de Jane Birkin, Lou Doillon, qui est venue spécialement pour l'occasion sur la scène de la Seine musicale. La chanteuse et comédienne de 38 ans a récité un magnifique discours à l'encontre de sa maman, dont la voix si particulière et l'accent prononcé enchantent les Français depuis de nombreuses décennies. "Cinquante ans qu’on te regarde sans jamais te cerner. Toi, l’équilibriste qui a traversé tout en donnant tout. Toi à fleur de peau, toi la fleur au fusil, sans te poser de question, tu as brisé les frontières, toi la muse", a déclaré Lou, provoquant les larmes de sa mère qui, après avoir reçu son prix tant honorifique, a elle aussi tenu à saluer sa famille, dont sa fille regrettée Kate Barry, décédée en décembre 2013, et ses fans français : "Je voudrais remercier mes filles Kate, Charlotte et Lou, et leurs enfants. Merci de m’avoir adoptée, écoutée, choyée, suivie, depuis mon arrivée ici il y a cinquante ans jusqu’à cette émotion ce soir". Un tendre moment qu'elle gardera en mémoire bien longtemps.

À lire aussi : "Victoires de la musique" (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite