"Victoires de la musique" 2021 : les téléspectateurs choqués par la présence d'Aya Nakamura

·2 min de lecture

Qu’on l’aime ou qu’on ne l’aime pas, Aya Nakamura s’est imposée dans le paysage musical français. Avec son style provocateur, ses paroles qui en déroutent plus d’un et un franc-parler qui frôle la nonchalance, la chanteuse adulée par les adolescents ne laisse personne indifférent. Chacune de ses apparitions est une bonne occasion pour la Toile de la dézinguer. La dernière en date ? Celle du vendredi 12 février 2021 sur France 2. Après avoir boudé la cérémonie des NRJ Music Awards en décembre 2020 et planté Yann Barthès et son émission Quotidien, la maman de Aïcha a présenté son nouveau titre intitulé Préféré avec le rappeur Heuss l'Enfoiré sur le plateau des 36e Victoires de la Musique.

Un body orange moulant et échancré mettant en valeur sa silhouette. Des paroles explicites jugées "osées" et "vulgaires" selon certains internautes : "Tu connais toutes mes positions préférées ", "T’aimes mon corps, t’aimes quand on fait du sexe” ou encore “J’aime trop quand il fait ces choses”. Une mise en scène sensuelle avec un grand lit rond trônant au milieu de la scène… À défaut de repartir avec le titre d'Artiste féminine de l’année, celle qui a été dévoilée au public avec sa chanson Djadja a marqué les esprits.

Sur Twitter, les internautes ont vivement critiqué la présence d’Aya Nakamura aux Victoires de la Musique. "Comment est-il possible que France 2 invite et fasse chanter en direct Aya Nakamura lors des Victoires 2021 ??? C’est d’une vulgarité et d’un ridicule inimaginable par rapport à ce que représentent les Victoires De La Musique !!! Quelle tristesse !!!", ou encore "Aya Nakamura a peut-être sa place sur NRJ12 ou des chaînes de ce type-là, mais elle n’a rien à faire aux Victoires 2021 sur France 2 !!" et "Aya Nakamura sur le service public, aux Victoires 2021 dans un lit pour mimer les paroles hautement vulgaires de sa chanson CSAudiovisuel, c’est de la culture ça France 2 ? : ‘Que j'rentre dans sa ch-, que j'lui sorte l’engin’", peut-on lire parmi les nombreux tweets (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite