Vidée de ses stars, Cannes retourne à la vie normale après la fin du Festival

·1 min de lecture

Après 15 jours de projections, de rues pleines de cinéphiles en smoking et robe de soirées, et de discussions animées autour de la sélection, le Festival de Cannes s'est achevé dimanche soir avec la Palme d'or attribuée à la Française Julia Ducournau pour Titane. Sur la croisette, on range donc les paillettes pour retrouver la normalité de la vie quotidienne. 

>>Retrouvez tous les journaux de la rédaction d'Europe 1 en replay et en podcast ici

Sur les marches du Palais des festivals, il ne reste déjà que le tapis rouge et l'affiche géante de cette 74e édition. Après les derniers flashs, tout a été démonté. Dans sa limousine aux vitres fumées, ce chauffeur privé, stationné devant un grand hôtel, n'est pas triste. "On est content. On va mettre le short, des tongs, et Ibiza", confie-t-il, plutôt soulagé. Car pour lui, le Festival, "c'est énormément de travail et beaucoup d'heures de conduite et d'attente. Il faut être patient et s'accommoder au trafic".

"C'est très heureux comme fin"

Pour Christophe, qui n'a pas raté un festival depuis neuf ans, l'heure est également au clap de fin et au retour à Lille. Il a passé dix jours sur place et a vu quarante films. "En été, ça change, il fait bien chaud, alors qu'on a connu des festivals avec de la pluie... Ça fait surtout du bien de retourner au cinéma et de voir des gens dans les salles."

Même si les festivaliers étaient deux fois moins nombreux cette année, tout le monde savoure ce retour à la vie presque normale. Au moment où ...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles