"Affaire conclue" : un acheteur a frôlé le "massacre" avec un objet précieux

·1 min de lecture

Un objet d'exception a bien failli y rester... Le mardi 20 juillet 2021 dans Affaire conclue sur France 2, l'acheteur François Cases Bardina a manqué de justesse de faire tomber une pendule en bronze estimée à 300 euros par le commissaire-priseur Delphine Frémaux-Lejeune, qu'un jeune homme de 21 ans tentait de vendre. Affairé à observer l'œuvre d'art datée de la deuxième moitié du XIXe siècle posée sur une console à roulettes, l'expert a failli la faire chuter. "Tu m'as fait peur François !", a déclaré Caroline Margeridon, une main couvrant sa bouche bée. "Ce sont les roulettes qui sont mal mises. Il faut les tourner", lui a expliqué son collègue, qui était occupé à observer l'objet sous toutes ses coutures pour déceler d'éventuels défauts. Nouvelle frayeur pour le panel d'acheteurs de l'émission présentée par la nouvellement casée Sophie Davant, lorsque ce dernier manque encore une fois de faire tomber l'objet. Julien Cohen s'est écrié : "Attention !" "Attends parce que là, si ça tombe, c'est un massacre", a observé l'ancienne amie de Pierre-Jean Chalençon.

Finalement, plus de peur que de mal, puisque le futur grand-père Julien Cohen a réussi à remettre les roues droites. Caroline Margeridon, très intéressée par l'objet de collection, a pris un nouveau risque en séparant l'horloge de la sculpture qui la décore. "Fais gaffe parce que ce n'est pas stable, Caro !", l'a prévenue François Cases Bardina. Cette inspection de tous les dangers valait le coup. Soulagée de voir la sculpture (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles