Les bronzés font du ski : la révélation de Patrice Leconte sur l'une des scènes mythiques du film culte

C'est ce que l'on appelle un film "culte" ! Les bronzés font du ski fait partie de ces longs-métrages qui rassemblent des millions de téléspectateurs à chacune de ses diffusions et dont les répliques font encore mouche, quarante ans après sa première sortie au cinéma. Tout le monde aime revoir Jean-Claude Duss (Michel Blanc) coincé en pleine nuit sur un télésiège, Popeye (Thierry Lhermitte) descendre les pistes de ski et désigner des sommets alpins imaginaires, ou encore voir la petite bande d'amis obligée de goûter un mystérieux alcool de crapaud dans un refuge de haute-montagne. Patrice Leconte, réalisateur du film, parcourt en ce moment les plateaux de télé afin de partager des anecdotes sur ces nombreux souvenirs et promouvoir la sortie d'un DVD collector qui célèbre les 40 ans du long-métrage. Invité dans Les enfants de la télé ce dimanche 17 novembre sur France 2, il s'est permis de rétablir une vérité sur une scène restée elle aussi mythique dans le coeur des fans.

⋙ Josiane Balasko: "Il faut apprendre aux petites filles à se défendre"

Tout le monde se souvient en effet de Josiane Balasko, alias Nathalie, coincée en haut d'une descente enneigée, tétanisée par la peur. Cette séquence est restée célèbre grâce à la chute grossière de l'actrice et aux pleurs qui l'accompagnent. Mais Patrice Leconte révèle tout d'abord sur le plateau de C à vous que ce n'est pas la mère de Marilou Berry qui chute devant la caméra lors de ce passage. "Elle a skié mais là ce n’est pas elle. Je pense qu’elle aurait pu le faire mais c’était un peu risqué donc on a pris une fille qui était monitrice de ski et qui est tombée à sa place", confie-t-il. Il modifie et nuance ses propos dans Les enfants de la télé quelques jours plus tard : “J’avais le souvenir que cette chute n’était pas de Josiane, et quand elle disait ‘’c’est moi qui tombe’’, je me disais qu’elle était gonflée car ce n’était pas elle. Et en fait je rétablis la vérité, c’est Josiane qui tombe et la cascadeuse a été virée”. Une

(...) Cliquez ici pour voir la suite