• Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

VIDÉO - François Berléand : son échange tendu avec Isabelle Alonso au sujet du patriarcat

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Comédien de talent exerçant à la fois au cinéma, à la télévision et au théâtre, François Berléand était invité par Laurent Ruquier et Léa Salamé sur le plateau de l'émission On est en direct samedi 25 septembre 2021 sur France 2. Aux côtés de l'acteur Niels Arestrup, à qui il donne la réplique sur scène, le partenaire de Jason Statham dans la trilogie du Transporteur venait faire la promotion de sa nouvelle pièce de théâtre, baptisée 88 fois à l'infini. Face à lui, François Berléand a retrouvé la romancière Isabelle Alonso, qui venait pour sa part défendre son dernier livre, intitulé Les vrais hommes sont féministes.

Dans ce nouvel ouvrage, l'ancienne chroniqueuse de Laurent Ruquier dans On a tout essayé revient sur les problèmes d’égalité entre les sexes au sein de la société. Invité à réagir sur le sujet par Léa Salamé, François Berléand a estimé que "le patriarcat est toujours là", mais aussi le "matriarcat", provoquant ainsi la stupeur d'Isabelle Alonso. "Je suis désolé", a ajouté le comédien âgé de 69 ans, avant que l'écrivaine ne réplique. "Ne soyez pas désolé, parce que s’il y a un matriarcat, j’en suis ravie. Mais je ne vois pas trop où vous voyez du matriarcat…", a-t-elle lancé.

En couple avec l’actrice Alexia Stresi depuis 2004, François Berléand a tout de même tenu à souligner le fait que c’est "(s)a femme qui décide" au quotidien chez lui. Isabelle Alonso lui a alors rétorqué que cela n’avait rien à voir avec la vraie définition de ce mot. "Le matriarcat serait un système (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles