[Vidéo] Franky Gogo, la philosophie queer sur le dancefloor

Léa Formentel
·1 min de lecture
Franky Gogo participe à “First Class” (capture d'écran YouTube/Les Inrockuptibles)
Franky Gogo participe à “First Class” (capture d'écran YouTube/Les Inrockuptibles)

Cette semaine, on vous présente Franky Gogo, artiste non-binaire, qui sort son premier ep, Fast and Too Much et cite Paul B. Preciado.

Dans ce nouvel et sixième épisode de “First Class”, notre format vidéo qui part à la rencontre d'un·e jeune artiste, Franky Gogo évoque ses débuts dans la musique, les artistes qui "l'accompagnent" (Moon Dog, la photographe Claude Cahun) "qui ont en commun le fait d'être en marge" et son avenir idéal.

Brouillant les codes, Franky Gogo multiplie les identités. Son ep Fast and Too much, composé de quatre titres est un mélange entre brutalité et douceur, entre joie et tristesse.

Lire la suite sur lesinrocks.com