Vidéo : « Le harcèlement scolaire, une maladie invisible », interview sans filtre avec Louise

Parents : Bonjour Louise, pouvez-vous vous présenter ?

Louise : Je m'appelle Louise, je vis au Danemark. Aujourd'hui, je suis maman de deux enfants, un garçon qui a un an et une fille qui a trois ans. Je suis très engagée dans la lutte contre le harcèlement scolaire. Je suis là aujourd'hui parce que je porte un projet qui s'appelle “La fille de Cristal”, pour sensibiliser contre le harcèlement scolaire. Et pour ce projet, je partage mon histoire personnelle.

Je viens d'une famille de trois filles. On a eu une enfance très heureuse, près de Toulouse. J'ai toujours rêvé de partir à l'étranger. Après mes études en école de commerce, je suis partie vivre à l'étranger, à Singapour, où j'ai vécu une vie de jeune diplômée avec mon copain.

Comment avez-vous appris le suicide de votre sœur ?

Louise : Je pensais que tout allait bien… Un jour, je reçois un appel, le soir de mes 25 ans, de mes parents qui me disent que ma sœur s'est suicidée. Et là c’est l’incompréhension totale. Je ne voyais pas pourquoi elle aurait pu faire ça. Et en arrivant à Toulouse, je découvre chez elle un journal intime où elle raconte qu'elle a vécu un harcèlement scolaire pendant sept années. Pendant tout le collège, à partir de la sixième, et le lycée. Elle parlait des séquelles avec lesquelles elle vivait encore, une fois adulte. Il faut savoir qu'un enfant qui a vécu ça, vit avec des séquelles comme la phobie scolaire, la peur...

Lire la suite