Jean-Jacques Goldman : ce qu'il a fait pour les plus démunis dans le plus grand secret

Les Restos du coeur et Jean-Jacques Goldman, c'est une longue histoire. Tout commence en 1986 quand Coluche, à l'origine du projet associatif, est à la recherche d'un artiste pour composer une chanson capable de l'aider à récolter des dons et des soutiens. Il frappe alors à la porte du chanteur qui lui écrit La chanson des Restos, titre devenu aujourd'hui l'hymne officiel de la troupe des Enfoirés. Mais en 2016, coup de tonnerre ! Après trente ans de bons et loyaux services, le musicien aux millions de disques vendus annonce qu'il lâche la barre, désireux de passer le témoin aux nouvelles générations. Mais même en retrait du paysage médiatique, le chanteur poursuit son combat aux côtés des plus démunis. Présent sur le plateau de Vivement Dimanche le 17 novembre sur France 2, le chroniqueur Philippe Caverivère a confié à Michel Drucker que Jean-Jacques Goldman se bat toujours auprès des personnes défavorisées.

⋙ Jean-Jacques Goldman va enfin quitter Londres pour revenir en France : on vous dit tout

Après la diffusion d'un enregistrement du trio Fredericks Goldman Jones, l'auteur de Nicolas Canteloup et scénariste pour Les Infidèles, a rappelé que l'artiste aujourd'hui âgé de 68 ans était toujours présent auprès des nécessiteux. "Juste pour dire un mot sur Jean-Jacques Goldman. Quand il était aux Restos, quand on était en tournée, il ne quittait pas la salle. Pendant une semaine, on part à Toulouse, à Bordeaux, à Nice, il dormait sur place. Pour dire la quantité de travail que c’est de faire Les Restos du cœur. Les artistes sont à l’hôtel, on va toute la journée là-bas, lui il dormait sur place". Il poursuit en ajoutant : "Jean-Jacques Goldman c’est aussi quelqu’un qui, avec le Samu social, fait des maraudes, l’a fait pendant des années dans l’anonymat complet. Il y a Les Restos, la vitrine, mais il allait faire les maraudes de nuit pour donner de la nourriture aux SDF. Personne ne le sait mais il le fait !".

A lire aussi : Jean-Jacques Goldman : ce retour surprise du chanteur

(...) Cliquez ici pour voir la suite