VIDÉO - Laurent Bignolas : placé en quatorzaine à cause du coronavirus, il fait son grand retour dans “Télématin”

Enfin une bonne nouvelle pour Télématin. Depuis quelques mois, rien ne va plus au sein de l’équipe de la matinale de France 2. Après les départs en série des chroniqueurs de l’émission, l’interruption en plein direct ou encore les brimades supposées de Laurent Bignolas, la crise qui se déroule en coulisses ne semble pas vouloir se calmer. Pire ! Laurent Bignolas a été écarté de l’antenne depuis près d’un mois. Parti profiter de deux semaines de vacances en Italie, le journaliste devait reprendre les rênes de l’émission le lundi 24 février 2020. Pourtant, c’est le visage de Damien Thévenot que les téléspectateurs ont sous les yeux depuis ce jour. Pour ne prendre aucun risque, suite à l’épidémie de coronavirus qui touche actuellement l’Italie (et la France désormais), la direction de France 2 a préféré le placer en quatorzaine. Il a ainsi été contraint de rester confiné chez lui, observant à sa place Damien Thévenot, qui a pris la relève en attendant.

Laurent Bignolas revient dans Télématin

Après son séjour à Venise, Laurent Bignolas comptait bien reprendre sa place. Mais l’animateur était revenu aphone ! La perte de sa voix était donc une raison de plus de le laisser rester chez lui. Mais l’attente est enfin terminée. Samedi 7 mars 2020, Damien Thévenot a annoncé le retour de Laurent Bignolas à l’écran. “Laurent Bignolas, c’est promis, là je vous le promets, sera de retour dès lundi matin à 6h30”, a-t-il assuré. “Il a hâte de vous retrouver”, a ensuite ajouté son remplaçant. “Quant à moi, j’ai été ravi de passer ces quelques semaines en votre compagnie”, termine Damien Thévenot avant de quitter la présentation de l’émission. Et comme promis, Laurent Bignolas était bel et bien de retour lundi 9 mars. “Bonjour tout le monde. Je suis très content de vous retrouver, vous ne pouvez pas savoir à quel point”, a-t-il déclaré. Et celui qui n’est “pas revenu pour des prunes”, comme il l’a dit lui-même, n’est pas prêt de passer à autre chose. En effet, Laurent Bignolas a démarré

(...) Cliquez ici pour voir la suite