[Vidéo] L'interview “First Class” de Music on Hold, la meilleure raison d'aimer 2021

Théo Dubreuil
·1 min de lecture

Cette semaine on vous présente Music on Hold, trio emmené par Emile Cartron-Eldin et nouveau venu de l'écurie Born Bad Records. Auteurs de Bread, No Igel Dares et Adam's War, trois morceaux déjà pleins de promesses, le groupe parisien s'apprête à publier, le 5 février, un album de 10 titres (30 minutes of) qui finiront de vous convaincre.

Dans ce nouvel et douzième épisode de First Class, notre format vidéo qui part à la rencontre d'un·e jeune artiste, Emile Cartron-Eldin nous parle de sa formation musicale somme toute classique, du processus qui a emmené à la création de l'alias Music on Hold et la place prépondérante dans sa musique du stakhanoviste du rock français, Jean-Baptiste Guillot, le fondateur du label Born Bad Records. Tête pensante du groupe, le chanteur de près de 2 mètres n'hésite pas à nommer toutes les personnes participant, de près ou de loin, comme constitutives de l'existence de Music on Hold. Notamment JB Guillot qui a aidé à défricher les contours de toute la musique qui dormait dans les cartons et les disques durs du leader de Music on Hold depuis des années.

Une expérience collective

Une pratique intime transformée en expérience collec

Lire la suite sur lesinrocks.com