[Vidéo] Marina Foïs juge 2020 : “Je veux qu'on se roule des pelles”

Théo Dubreuil
·1 min de lecture

Dans notre nouvelle série de vidéos accompagnant le passage à la nouvelle année, les artistes en couv' de notre Best of 2020 jugent l'année écoulée. Et avant Lous and The Yakuza, Benjamin Biolay et Vanessa Springora, c'est Marina Foïs qui se prête la première à l'exercice.

Entre un confinement passé à écumer le site de LaCinetek à la recherche d'un film italien à regarder après avoir rempli ses obligations parentales, les angoisses du monde d'après et l'“optimisme guerrier” qui l'habite en passant par son futur job de maîtresse de cérémonie des César 2021 et le choc provoqué par la classification “non-essentielle” des métiers de la culture, l'actrice d'Enorme raconte 2020 et livre ses aspirations pour 2021 avec pour leitmotiv : “La réalité est trop effrayante pour s'autoriser à être pessimiste.”

Lire la suite sur lesinrocks.com