Vidéo - N'oubliez pas les paroles : Nagui et France 2 commenceraient-ils à s'inquiéter du succès de Margaux ?

Trop de succès ne tuerait-il pas le succès ? Ce samedi 25 janvier, Nagui s'est posé la question et a glissé son opinion sur le sujet alors que la maestro Margaux a remporté une 49e victoire consécutive, faisant grimper sa cagnotte à 446.000 euros. Il faut dire que le parcours exceptionnel de la Bretonne dans N'oubliez pas les paroles suscite l'intérêt des médias et des téléspectateurs, jamais aussi présents devant leur écran que cette semaine avec des moyennes historiques sur cette tranche horaire (856 800 et 4 123 000 individus respectifs pour le premier et second numéro). Comme dit Bruno Guillon, l'animateur des Z'amours, le programme "tue le game tous les soirs". Un triomphe qui occasionnerait des jalousies en coulisses.

⋙ Margaux ("N’oubliez pas les paroles") : l'étrange raison pour laquelle son petit ami Antoine n'est jamais venu la voir sur le plateau

Car si la plus grande championne du jeu ne fait toujours pas l'unanimité sur les réseaux sociaux, son impressionnante culture musicale et son aisance sur le plateau en font une candidate quasi invincible. Même lorsque la production la piège avec une chanson inconnue, Margaux parvient à s'en sortir avec dignité, comme avec "la chanson de Thierry Hazard [Poupée psychédélique, ndlr], qu'elle ne connaissait pas du tout." Du coup, cette facilité pourrait lasser le public, la direction de France 2 et le service comptabilité. Nagui a ouvert ce débat, non sans humour. "On n’a pas spécialement, nous, envie que vous perdiez, a-t-il admis, se faisant le porte-parole de son équipe. Je n'ai pas le sentiment non plus que le public a envie que vous perdiez. J’ai le sentiment que les chaînes concurrentes ont envie que vous perdiez et que la direction de France 2 a envie que vous gagniez un peu moins. Mais c’est comme ça ! C’est le jeu, et plus vous resterez, plus on sera ravis." Une cuisine interne légèrement indigeste pour Margaux, qui souhaite juste mettre du beurre dans les épinards en chantant...

A lire aussi : Vidéo - "N'oubliez

(...) Cliquez ici pour voir la suite