Video - Coronavirus : énorme clash en direct entre un célèbre journaliste italien et un chroniqueur de "Balance ton post"

L'ambiance était électrique jeudi 12 mars sur le plateau de Balance ton post. Cyril Hanouna proposait une émission spéciale autour du coronavirus et des annonces faites par Emmanuel Macron, le président de la République, lors de son allocution télévisée, en direct, le soir même. Le mari d'Emilie était entouré de ses chroniqueurs comme Yann Moix, Eric Naulleau, Raymond ou Jimmy Mohamed, le médecin chroniqueur mais aussi des spécialistes comme le professeur Caumes, chef du service d'infectiologie de l'hôpital de la Pitié-Salpetrière à Paris ou encore Alberto Toscano, célèbre journaliste et politilogue italien. La situation en Italie est très tendue. Il y a quelques jours encore, le témoignage glaçant d'un acteur italien confiné chez lui avec sa soeur morte du coronavirus bouleversait l'opinion publique française.

"Il y a eu plus de 1000 morts en Italie et on pourrait avoir la même chose en France "

Et c'est une sortie de Jimmy Mohamed sur la dangerosité du coronavirus qui a mis le journaliste transalpin hors de lui. "L'étude chinoise que j'ai sous les yeux, justement en retrospective." débute le chroniqueur de Cyril Hanouna. "Si on prend la tranche 40-49 ans, la mortalité était à 0.4 %. 0,2% entre 30 et 39 ans et en plus on sous-estime le nombre de cas donc on peut encore réduire cette mortalité. Donc on peut peut-être, non pas être rassurants mais être au moins plus raisonnables. On a l'impression que tous les soirs, c'est les jeux olympiques. Alors là aujourd'hui, on a quatre morts, dix morts, cent morts... On ne le fait pas pour la grippe, peut-être que ça serait anxiogène..." Au bout de la table, le journaliste tempête et n'arrive plus à contenir sa colère.

De son regard perçant, Alberto Toscano foudroie le jeune chroniqueur télé et le sermonne : "C'est absurde ! En Italie, il y a plus de 1000 morts et vous êtes là à dire ils ont soixante-dix ans, moins, il ne faut pas s'inquiéter. Il y a eu plus de 1000 morts en Italie et on pourrait avoir la même chose en France

(...) Cliquez ici pour voir la suite