VIDEO - Des députés et ministres habitués de clubs échangistes ? Le gros dérapage de Jean Lassalle à l'Assemblée nationale

·1 min de lecture

Ce sont les grandes oubliées du calendrier de déconfinement proposé par Emmanuel Macron et le gouvernement de Jean Castex pour les prochaines semaines : les discothèques étaient toujours dans le flou jusqu'à mardi 11 mai 2021 et de nouveaux débats à l'Assemblée nationale sur la fin programmée de l'état d'urgence sanitaire. Selon des sources de BFM TV, les boîtes de nuit pourraient rouvrir leurs portes au 1er juillet 2021, même si l'information n'a pas été confirmée par le gouvernement. Leur situation a été au cœur des discussions sur les bancs de l'Assemblée nationale, avec quelques coups de gueule de députés qui ne comprennent pas la politique à double vitesse du gouvernement sur les différents secteurs. Notamment une envolée de Jean Lassalle.

Le député de la 4e circonscription des Pyrénées-Atlantique est un personnage bien connu des Français depuis sa candidature à l'élection présidentielle de 2017, où il était arrivé septième du premier tour (sur 12 candidats). Son look, son tempérament, ses déclarations, tout fait de Jean Lassalle un personnage haut en couleurs, qui a encore fait des siennes à l'Assemblée nationale mardi 11 mai 2021. Le député a pris la parole pour évoquer le sujet de la fermeture des discothèques, et faire une comparaison avec les clubs échangistes qui, eux, ont eu selon lui le droit de rester ouverts ces derniers mois (une information démentie notamment par le média Politico).

Mais de façon plus surprenante, le député s'est servi des expériences supposées (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles