VIDEO - "Mes filles n’en ont rien à foutre du couvre-feu" : les propos cash de Luc Ferry sur le confinement

·1 min de lecture

Luc Ferry, l’essayiste français, est connu pour ne fendre qu’à de très rares reprises l’armure au sujet de ses enfants. Néanmoins, il se confiait lors d’un entretien au Monde accordé en novembre 2002 sur son choix de faire scolariser ses trois enfants au sein d’une école privée catholique dans l’Ouest de la banlieue parisienne. "Ma femme est catholique. De mon côté, je tenais à ce que mes filles reçoivent une éducation religieuse", faisait savoir l’ancien ministre de la Jeunesse, de l’Éducation nationale et de la Recherche dans les gouvernements I et II de Jean-Pierre Raffarin.

Lundi 12 avril 2021, Luc Ferry était présent sur le plateau de C à Vous pour évoquer la situation sanitaire qui continue à inquiéter les spécialistes. L’ancien homme politique a révélé que ses enfants avait contracté la Covid-19. “Mes 3 filles ont eu la Covid”, lâche-t-il, évoquant alors les nombreuses sorties de ses filles, contrairement aux directives gouvernementales. “Elles sont ravissantes, elles ont plein de garçons autour”, s’amuse-t-il avant de regretter : “Elles n’en ont rien à foutre du couvre-feu”.

Après avoir contracté la Covid-19, les trois filles de Luc Ferry ont néanmoins respecté une période d’isolement pour éviter une quelconque contamination de leurs parents. "Elles aiment leurs parents, elles n'ont pas envie de me tuer, j’ai quand même 70 balais", ironise-t-il. "Elles sont restées 8 jours ou 10 jours enfermées, mais ce n’est pas une catastrophe". Fort de cette expérience, Luc Ferry a critiqué (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite