VIDEO - Gims raconte pourquoi il a failli ne jamais venir en France

·1 min de lecture

Sept albums studio avec la Sexion d'assaut, quatre en solo, plus de cinq millions de disques vendus et un concert dans un Stade de France plein à craquer le 28 septembre 2019 (avec notamment la fille du footballeur Franck Ribéry), une première pour un rappeur : Gims est assurément l'un des plus grands artistes français des dernières années. La vie du rappeur n'a pourtant rien d'un long fleuve tranquille, tant il a dû affronter des épreuves : en 1988 alors qu'il n'a que 2 ans, ses parents sont obligés de quitter le Zaïre, son pays de naissance depuis devenu la République démocratique du Congo, car son père Djanana Djuna et son groupe ont fait une chanson qui critiquait le président Mobutu. En situation irrégulière, la famille vit dans la clandestinité et le jeune Gims passe de famille d'accueil en famille d'accueil, vivant même parfois dans des squats. Un parcours semé d'embûches qui aurait bien pu ne jamais voir le jour.

Invité d'Anne-Elisabeth Lemoine dans C à vous mercredi 26 mai 2021, Gims est ainsi revenu sur son arrivée en France alors qu'il n'avait que deux ans. Sauf qu'il a bien failli ne jamais quitter le Zaïre... au profit de son frère cadet : "Ça s'est joué sur un coup de dé, j'étais pas censé venir, c'est une histoire de dingue, j'ai d'autres frères et soeurs qui étaient restés et qui devaient venir à ma place" raconte-t-il. Il faut dire que Gims a pas moins de 13 frères et soeurs, dont le rappeur Dadju qui a lui aussi bien percé dans la musique. "C'était un coup de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles