VIDEO - Nagui révèle ce qu’il pense de sa belle-mère !

·2 min de lecture

Depuis la nuit des temps, les belles-mères n’ont pas vraiment bonne réputation. Si celles d’aujourd’hui n’ont plus grand-chose à voir avec les marâtres de contes de fées, les stéréotypes ont toutefois la vie dure. Certaines se montrent envahissantes, comme ce fut le cas de la reine Victoria, de Blanche de Castille ou encore de George Sand ; d’autres exécrables, à l’image de Christine Ockrent avec les enfants de son mari Bernard Kouchner ; tandis que d’autres sont même capables de séquestrer leur belle-fille, comme cette Varoise en novembre 2019… Mais bien sûr, et heureusement, un grand nombre de femmes prouvent chaque jour que les clichés ne sont pas toujours fidèles à la réalité ! Mardi 16 février 2021, sur le plateau de Tout le monde veut prendre sa place, Nagui a justement fait la connaissance d’un candidat visiblement très proche de sa belle-mère.

Comme chaque midi dans le jeu télévisé de France 2, l’animateur accueille six nouveaux invités, venus tenter leur chance. Chacun dispose de quelques minutes pour se présenter et discuter avec la star de l’émission : certains choisissent d’évoquer leur famille, leur travail, ou encore de raconter une anecdote amusante de leur passé. Et Kévin a décidé de parler de sa belle-mère ! Étant responsable événementiel, il avait offert une jolie surprise à la maman de sa compagne Éléonore, en organisant son anniversaire de A à Z sur un thème qu’elle affectionne particulièrement : les Harley Davidson. Photocall sur les motos, table façon Route 66... le moins que l’on puisse dire, c’est que le jeune homme a pris les choses à cœur.

Après avoir grondé son candidat pour avoir prononcé le nom d’une marque à l’antenne, Nagui s’est toutefois montré très ému par le beau geste de Kévin : “C’est bien de voir un gendre qui aime sa belle-mère, parce qu’il y a souvent le cliché du conflit entre la belle-mère et le gendre, et vous nous prouvez le contraire”, a-t-il commenté, tandis que son invité assure que “c’est sincère”. Lui-même amoureux de sa (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite