VIDEO - Roselyne Bachelot : "ce moment très précis" où elle a eu peur de mourir de la Covid-19

·1 min de lecture

"C'est pas facile". Invitée sur le plateau de Jean-Jacques Bourdin, vendredi 23 avril 2021 sur BFM TV, Roselyne Bachelot s'est exprimée avec émotion sur la Covid-19. La ministre de la culture a été hospitalisée le 24 mars dernier et placée sous oxygénothérapie après avoir contracté la maladie, seulement quelques jours après qu'on lui ait inoculé un vaccin Pfizer. Face au mari d'Anne Nivat, la ministre âgée de 74 ans tente d'en plaisanter. "L'avantage c'est que j'ai l'immunité acquise par le vaccin et l'immunité acquise par la maladie" glisse-t-elle dans un sourire que l'on devine sous son masque. C'est une femme particulièrement marquée que l'on a pu découvrir sur BFM TV, mais toujours positive.

"Je vais bien." confirme-t-elle à Jean-Jacques Bourdin. "Vous savez, je ne veux pas m'attendrir sur mon cas personnel à un moment où nous avons plus de 100.000 personnes décédées dans notre pays. Mais il y a un point sur lequel je voudrais insister, c'est les Covid longs. Il y a maintenant pas loin de deux millions de Français dont on dit qu'il sont guéris et qui ont leur vie terriblement impactée et qui ne retrouveront peut-être jamais leur vie normale." C'est d'ailleurs le cas de la mère de Pierre Bachelot. "Les séquelles sont importantes. Je les surmonte." explique-t-elle. "Mais les gens qui ont été touchés par la maladie covidaire, et auxquels j'exprime ma solidarité, savent très bien que c'est une maladie qui va durer plusieurs mois. Et puis, c'est une sorte de sinusoïde. Vous croyez (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite