La vie de Dalida, star internationale de la chanson emportée par la mélancolie

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
© AFP
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Dalida
    Dalida
    Chanteuse et actrice italienne

Nous sommes en 1987, à Paris. Depuis plus d'un an maintenant, Dalida s'enfonce dans une longue dépression qu'elle parvient encore à cacher à ses fans, à la télévision ou lors de ses concerts. Seule dans sa grande maison de la rue d'Orchampt, à Montmartre, elle ne quitte presque plus sa chambre. Derrière les fenêtres fermées, elle passe le temps en tricotant, et se repasse le film de sa vie émaillée de bonheurs immenses et de drames.

>> Retrouvez toutes les émissions de Matthieu Noël et Stéphane Bern tous les jours de 16h à 18h sur Europe 1 ainsi qu’en replay et en podcast ici

"La vie m'est insupportable, pardonnez-moi."

Quelques mois auparavant, Dalida s'est lancée dans une relation à cœur perdu avec un homme, un médecin d'une quarantaine d'années. Mais ce dernier amour se montre de plus en plus distant. Il doit la rejoindre ce soir du 2 mai, mais décommande au dernier moment. Dalida n'en dit rien à ses proches. Elle avale des barbituriques avec du whisky et trace ces derniers mots, à l'attention de son public : "La vie m'est insupportable, pardonnez-moi."

Ainsi s'éteint dans l'ombre, à 54 ans, celle qui avait passé 30 années dans la lumière. Quand elle disparaît, Dalida est une star planétaire. Elle a vendu 85 millions de disques dans le monde. Un destin extraordinaire, pour la petite Iolanda Gigliotti, fille d'Italiens immigrés, née en 1933 dans une maison blanche du Caire. La musique, elle l'a rencontrée très tôt, dans les bras d'un père premier violon à l'opéra.

Une ...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles