“Une vie impossible” : pourquoi Emmanuel Macron évite de reconfiner l’Ile-de-France le week-end

·1 min de lecture

La France fait face à “une forme de troisième vague”, a tenté d’expliquer le Premier ministre mardi 16 mars 2021. Ce jour-là, lors d’une interview accordée à BFMTV, Jean Castex a parlé, de manière floue, la fin des mesures sanitaires liées à la pandémie du coronavirus. Un épilogue qui, contrairement à nos voisins d'Israël, n’est pas près d’arriver… Et pour cause : pour l’anniversaire du premier confinement, les habitants de l’Hexagone auront peut-être droit… à un nouveau confinement. L’horizon d’un relâchement à la mi-avril, récemment évoqué par le Président Emmanuel Macron et par le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal, semble s’éloigner. Il faut “tenir”, demandent les politiques aux Français, qui font part de leur lassitude et peinent à prévoir leurs vacances d'été… pour les plus chanceux qui pourront se les permettre. Et même si le gouvernement réfléchit d’ores et déjà à la reprise avec la réouverture des restaurants, hôtels et bars, le tour de vis ne devrait plus tarder à arriver, alors qu’une conférence de presse réunissant Jean Castex et le ministre de la Santé Olivier Véran est prévue jeudi 18 mars à 19 heures. De nouvelles restrictions seraient ainsi à prévoir dans certaines régions, notamment en Ile-de-France. Mais pourquoi le gouvernement freine-t-il autant le confinement de la région parisienne et de ses environs alors que la hausse des contaminations, le taux de positivité et la tension hospitalière ne cessent de grimper ?

Les habitants de Dunkerque et des Alpes-Maritimes (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite