"La vie en relief" : Philippe Delerm se souvient du temps qui passe et des petits plaisirs

·1 min de lecture

Les souvenirs et les sensations comme relief de la vie. L'écrivain Philippe Delerm publie son nouveau livre La vie en relief aux Éditions du Seuil. Un recueil d'"instantanés littéraires" qui invite le lecteur à se plonger dans les différentes étapes de la vie, à savourer le temps qui passe en accordant de l'importance aux petits plaisirs et détails qui sont pourtant majeurs et font la richesse de l'existence. "Faire du réel le miel de son écriture c'est un petit peu merveilleux", confie l'auteur au micro d'Europe 1. "Mais cette fois-ci, j'ai eu le sentiment de vouloir traduire quelque chose qui m'habite depuis quelques années."

Cette sensation ? Vivre les choses de manière multiples, à la fois en tant qu'enfant, adolescent, homme d'âge mûr et "vieux", explique l'écrivain, notamment reconnu pour son recueil de proses publié en 1998 La Première Gorgée de bière et autres plaisirs minuscules. "Il faut assumer cela", ajoute-t-il. 

>> Retrouvez les entretiens de Patrick Cohen dans Europe midi en replay et en podcast ici

"C'est un peu agaçant d'entendre les gens qui commencent à avoir un peu d'âge dire 'ça c'était de mon temps', comme s'ils n'appartenaient plus au temps", poursuit Philippe Delerm. Lui préfère cette phrase, en exergue sur la couverture de son nouvel ouvrage : "Je ne suis pas de mon temps, je suis de tout mon temps."

"Heureusement on appartient toujours au temps, et peut-être davantage quand on est spectateur des choses et qu'on a l'occasion de vivre avec des en...


Lire la suite sur Europe1