Vieilles Charrues : que mangent les artistes avant de monter sur scène ?

·1 min de lecture

C'est une information qui circule entre artistes chaque été : les Vieilles Charrues est l'un des festivals où l'on mange le mieux en France. À Carhaix, pas de steak-frites surgelés, mais de bons petits plats préparés par les bénévoles, sous la houlette de la cheffe cuisinière Babette Villegas-Ducloyer, qui dirige les cuisines du festival depuis pas moins de 22 éditions, accompagnée depuis six ans par Antoine et Ludovic, professeurs de cuisine en lycée hôtelier.

>> Vivez les Vieilles Charrues avec Émilie Mazoyer sur Europe 1 du 8 au 18 juillet

"Les Vieilles Charrues nous donnent les moyens de l'excellence et les équipes de bénévoles sont fabuleuses", se réjouit la cheffe. "On n'ouvre aucune boîte : pour les artistes, on fait du semi-gastronomique avec plein d'amour dedans."

"Un musicien bien reçu est un musicien qui va faire un bon concert"

Le restaurant des artistes, appelé "catering artistes" dans le jargon des festivals, est installé judicieusement dans le lycée Diwan, à quelques mètres des loges. Il propose des repas midis et soirs, et même pour le petit-déjeuner. "On commence à 6h ou 7h, en fonction de l'horaire d'arrivée des premiers bus", précise Babette Villegas-Ducloyer.

Le catering s'adapte à tous les besoins des artistes et de leurs équipes : menus traditionnels, végétariens, vegan, sans gluten. Babette Villegas-Ducloyer est parée à tout. C'est elle qui s'occupe personnellement des repas sans viande, et des requêtes particulières qui peuvent parfois être formul...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles