Vieillissement : adapter son logement à la dépendance

·2 min de lecture

Le système actuel d'aides à l'adaptation du logement reste complexe et peu lisible.

Le système actuel d’aides à l’adaptation du logement reste complexe et peu lisible. Près de 10 000 morts chaque année chez les plus de 65 ans sont liées à des chutes accidentelles. Pour Luc Broussy, le président de l’association France Silver Éco et auteur du rapport « Nous vieillirons ensemble », comportant 80 propositions et remis au gouvernement fin mai, il faut simplifier les dispositifs.

Paris Match. Quel est le bon moment pour adapter son logement à la perte d’autonomie ?
Luc Broussy. Le moment du départ à la retraite me paraît un peu tôt. Entre 62 et 70 ans, vous êtes généralement en pleine forme et n’avez pas encore choisi le lieu où vous passerez vos vieux jours. Mais n’attendez pas trop non plus. Bien souvent, l’adaptation du logement intervient après un premier accident. C’est le problème : en France, on répare plutôt que de prévenir, contrairement aux pays d’Europe du Nord où la culture de la prévention permet de mieux anticiper.

Souvent, on agit une fois que le mal est fait…
En effet, il y a un gros effort de pédagogie à mener. Votre maison peut être un “piège à dépendance” si elle n’est pas adaptée : un escalier, une baignoire, un tapis peuvent devenir autant de dangers potentiels. Une première chute sans conséquence : voilà le bon signal pour prendre les devants. Sauf que, dans le système actuel, les aides sont pour la plupart conditionnées à votre niveau de perte d’autonomie. Ce système est un crime contre la prévention, puisqu’il faut en général être déjà tombé pour avoir droit à une aide…

"

L'instauration d'un guichet unique faciliterait l'accès aux aides

"

À qui faut-il s’adresser quand le besoin se manifeste ?
Il existe une multiplicité d’interlocuteurs et d’aides dont les conditions d’attribution(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles