VIH : un quatrième patient guéri grâce à une greffe de moelle osseuse

À quelques jours de la Conférence internationale sur le sida, qui se déroulera à Montréal (Canada), un quatrième patient vient d'être déclaré en rémission complète du VIH. Il avait reçu une greffe de moelle osseuse pour traiter une leucémie.

L'homme de 66 ans, surnommé le patient "City of Hope", d'après le centre californien où il a été soigné, était porteur du VIH depuis 31 ans. Âgé de 63 ans au moment de sa greffe, il est également le patient le plus âgé atteint du VIH et d'un cancer du sang à subir une greffe et à obtenir une rémission des deux affections.

"Lorsque j'ai été diagnostiqué séropositif en 1988, comme beaucoup d'autres, j'ai pensé que c'était une condamnation à mort. Je n’aurais jamais imaginé vivre assez longtemps pour ne plus avoir le VIH", a indiqué le sexagénaire qui souhaite rester anonyme, dans un communiqué paru ce 27 juillet (source 1).

Une piste de traitement pour de futurs patient.e.s ?

En 2019, il a reçu une greffe de moelle osseuse comportant des cellules souches d'un donneur porteur d'une mutation génétique rare dans laquelle une partie du gène CCR5 est manquante, ce qui rend les personnes résistantes au VIH. Il a attendu d'être vacciné contre la Covid-19, en mars 2021, pour arrêter de prendre des antirétroviraux. Depuis, il est en rémission du VIH et du cancer.

Comme lui, les deux premières personnes à être entrées en rémission (un patient à Berlin,...

Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles