Le vinaigre blanc est-il efficace contre le coronavirus ?

Pour lutter contre la propagation du coronavirus, nombreux sont ceux qui ont pris conscience de l’importance des mesures d’hygiène. Se laver les mains fréquemment, utiliser des mouchoirs à usage unique, tousser dans le pli de son coude… Des "gestes barrière" qui vont de pair avec un autre élément essentiel : la désinfection de son domicile.

Oui, car on sait désormais que le virus Sars-CoV-2 peut survivre jusqu’à 4 heures sur le cuivre, 24 heures sur le carton et 3 jours sur le plastique et l’acier. Même si les chercheurs ne savent pas encore si le coronavirus est encore capacité d’infecter quelqu’un après ces différents laps de temps, la prudence est de mise.

Le vinaigre blanc n'éliminerait pas le coronavirus

Pour nettoyer poignées de porte, emballages alimentaires, plans de travail, chaussures et autres surfaces, certains misent sur des produits écologiques, comme le vinaigre blanc. Mais est-il vraiment efficace ? Pour éliminer le virus, les produits d’entretien doivent contenir "au moins 70% d’alcool", peut-on lire sur le site des Centres américains pour le contrôle et la prévention des maladies.

Le vinaigre blanc ne serait donc pas particulièrement efficace contre le coronavirus. La Direction générale de la santé (DGS), interrogée par franceinfo, ne relève d’ailleurs "aucune situation où il est spécifiquement recommandé face à l’épidémie".

Eau de javel : efficace mais à utiliser avec précaution

Alors, quels produits utiliser pour neutraliser le coronavirus sur les surfaces ? "Il existe des désinfectants chimiques qui peuvent tuer le 2019-nCoV sur les surfaces. Il s’agit notamment de désinfectants à base d’eau de Javel ou de chlore, de solvants, d’éthanol à 75%, d’acide peracétique et de chloroforme", explique l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

L’idéal ? Utiliser de l’eau de Javel. "La Javel est un virucide, ce qui n'est pas le cas du vinaigre blanc. Même s'il y a d'autres produits détergents qui sont des désinfectants efficaces, autant recommander la Javel, qui

(...) Cliquez ici pour voir la suite