Vincent Delerm explique son lien intime avec la salle de concert de la Cigale

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
© Europe 1
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

En vingt ans de carrière, Vincent Delerm a chanté sur des scènes mythiques partout en France. Mais il en est une, à Paris, qui est plus chère à son cœur que les autres. Son arrière-grand-mère y avait été ouvreuse et son grand-père, enfant, s'y rendait tous les jeudis. Il s'agit de la Cigale. Une salle de concert où Vincent Delerm s'est produit devant son grand-père. "Sur scène, on essaye toujours de ne pas être transpercé par des pensées trop émouvantes. Mais, je me souviens d'avoir chanté à la Cigale devant lui, notamment le soir de ses 80 ans", explique l'artiste dimanche dans Il n'y a pas qu'une vie dans la vie.

>> Retrouvez les émissions d'Isabelle Morizet tous les week-ends de 13h à 14h sur Europe 1 ainsi qu’en podcast et en replay ici

"Ça aurait été très frustrant de me produire à la Cigale et qu'il ne soit plus là pour le voir"

"J'ai toujours entendu parler de cette salle quand j'étais petit. La Cigale, c'était l'histoire de ma famille", explique l'auteur-compositeur-interprète. Une histoire très liée à son arrière-grand-mère. "Je ne l'ai pas connue, elle est morte l'année où je suis née. Mais c'était vraiment un personnage qui a beaucoup compté, notamment pour ma mère, qui m'en a souvent parlé."

"Mon grand-père attendait dans la salle que sa mère ait fini son service. Il venait toujours s'asseoir au même endroit. Quand elle vendait les glaces à l'entracte, elle lui mettait toujours un petit truc de côté", raconte Vincent Delerm. "Toute cette mythologie a beauco...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles