Vincent Lagaf : ses rares confidences sur son rôle de père modèle

·1 min de lecture

Dans l’imaginaire collectif, Vincent Lagaf, c’est le copain rigolo. Celui avec qui tu pars, à l’aube, pour une grosse journée de sport dans l’eau. Le bon vivant avec qui tu partages brochettes d’histoires drôles et chipos. Ce trait de personnalité a permis à cet ancien GO de vacances de faire les belles heures de TF1 à la tête de divertissements à succès, comme Le Bigdil, Le Juste prix ou encore L’Or à l’appel. La même joie de vivre qui a donné envie à Cyril Hanouna de le sortir de sa traversée du désert, après son départ de la première chaîne, en incitant C8 de le mettre aux manettes de Strike!. Puis est venu le temps pour France 2 de relancer ce personnage authentique en lui trouvant le rôle de Mégagaf dans Fort Boyard. Mais qu’importe les marques de confiance, Vincent Lagaf n’a jamais été aussi à l’aise que sur TF1. C’est pourquoi il a clamé ses envies de revenir à ses premiers amours. Et c’est justement dans l’une des séries fortes de la Une que les téléspectateurs le retrouveront, le lundi 30 août 2021. Le trublion donnera la réplique à Laurent Ournac dans Camping Paradis, incarnant un directeur de cirque en conflit avec son fils.

Un rôle à contre-emploi pour ce papa fier de sa progéniture, lequel a évoqué sa relation complice avec Robin dans un entretien accordé à Télé Star, le vendredi 20 août 2021. "On partage pas mal de passions, notamment l'amour des sports extrêmes, de l'adrénaline", a-t-il confié à nos confrères, alors que père et fils pratiquent assidûment les mêmes (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles