La violence éducative contre les enfants est inefficace (et dangereuse à long terme)

·1 min de lecture

Depuis le 2 juillet 2019, il est interdit de donner une fessée à son enfant, en vertu de la loi contre les violences éducatives ordinaires. Le Code Civil précise désormais que "l'autorité parentale s'exerce sans violences physiques ou psychologiques" : plus question, donc, d'éduquer son enfant à coup de fessées, de claques ou punitions humiliantes...

Oui, mais voilà : malgré la loi, de nombreux parents restent dubitatifs quant à la dangerosité de la "violence éducative", arguant qu' "une fessée n'a jamais fait de mal à personne".

Une nouvelle étude, conduite par la University of Texas (aux États-Unis), parviendra peut-être à convaincre les derniers réticents. Les chercheurs américains ont passé en revue 69 publications scientifiques, principalement réalisées aux États-Unis.

La violence éducative n'améliore pas le comportement des enfants (elle l'aggrave)

Leurs conclusions sont très claires. Primo, en étudiant les différentes publications, les chercheurs ont constaté que la violence éducative (fessées, claques...) n'était pas associée à une amélioration du comportement chez l'enfant. Deuzio, avoir subi de la violence éducative durant l'enfance constitue, selon les chercheurs, un facteur de risque pour les troubles du comportement à l'âge adulte (la violence envers autrui, notamment). Tertio, l'impact négatif de la violence éducative sur le comportement de l'enfant était d'autant plus élevé que les fessées et les claques étaient fréquentes...

"Les (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Fertilité : les 10 règles d'or pour la préserver
Covid- 19 et allaitement : quelle conduite à tenir ?
Tenez les enfants éloignés des billes aimantées
3 clefs pour mieux communiquer avec son ado
Reflux gastro œsophagien (RGO) chez le bébé : que faire ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles