Violences économiques : l’association Solidarité Femmes crée une campagne choc pour alerter le grand public

Nadine Shaabana

Dans une vidéo choc et à l’occasion de la Journée internationale pour l'élimination des violences faites aux femmes, l’association Solidarité Femmes a choisi cette année de focaliser sa campagne sur les violences économiques. Une forme de violences conjugales trop peu connue et discutée.

“C’est vraiment pratique. Dès que ma femme doit faire un achat, je suis alerté.” “Pour garder un œil sur l’argent de ma femme, c’est top !” Dans un spot vidéo qui a tout d’une vraie publicité, quatre hommes présentent EyeMoney, une application qui leur indique à chaque fois que leur compagne tente de faire une dépense. Eux seuls peuvent accepter de la leur accorder. “Ah bah tiens, elle veut payer son abonnement de bus. Il va falloir qu’elle soit très gentille avec moi ce soir si elle veut que j’autorise son paiement”, dit l’un des hommes. Cette vidéo choc est signée Solidarité Femmes, la Fédération nationale qui gère notamment le numéro d’urgence et d’écoute à destination des femmes victimes de violences, le 3919.

“Des milliers d’hommes utilisent l’appli EyeMoney… sans avoir l’appli. EyeMoney n’existe pas, mais les violences économiques, si.” C’est ainsi que se termine la campagne de sensibilisation que la Fédération Solidarité Femmes a choisi de mettre sur pied cette année à l’occasion de la Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes. L’occasion essentielle de rappeler que les violences économiques font partie intégrante des violences conjugales.

Ces violences conjugales économiques sont souvent plus difficiles encore à détecter. L’association, sur son site internet, donne des clés pour les définir et les voir. Comme dans la vidéo, les agresseur·euses exercent un contrôle financier permanent sur les dépenses de leurs conjoint·es. Cela peut prendre plusieurs (...) Cliquez ici pour voir la suite

VIDÉO - Marie-Aldine Girard : "Il n’y a rien de pire que les femmes entre elles"

Les généralistes mis à contribution pour détecter les violences faites aux femmes
L’Iran fait entendre la voix des femmes à la Coupe du monde
Tinder s’associe au Gouvernement pour faire de la prévention contre les violences sexistes et sexuelles
Violences sexuelles : comment réduire les coûts des procédures juridiques pour les victimes ?
Protection de l'enfance : quelles sont les nouvelles mesures pour lutter contre les violences sur mineurs ?