Violences conjugales : Adrien Quatennens convoqué le 13 décembre pour un « plaider-coupable »

© AMPP/SIPA

Deux mois après son retrait de la vie politique, le député LFI Adrien Quatennens a été convoqué le 13 décembre à Lille pour une procédure de reconnaissance préalable de culpabilité (CRPC, parfois dite plaider-coupable) dans l'affaire des violences envers son épouse.

« Monsieur Quatennens a été convoqué à une comparution devant Madame le Procureur de la République sous la forme d'une CRPC », a indiqué Me Jade Dousselin, son avocate, confirmant une information de « BFMTV ».

« Les faits retenus à son encontre sont la gifle ayant eu lieu il y a plus d'un an dans un contexte déjà évoqué d’agressivité mutuelle et les SMS qu’il a envoyés après leur séparation et dont l’absence de caractère malveillant avait déjà été reconnue », a-t-elle précisé.

« Aucune autre infraction, notamment celle de harcèlement retenue au début de l'enquête, n'a été retenue », a ajouté Me Dousselin.

Le député a « accepté cette procédure dans la continuité de sa volonté de vérité et d'exemplarité », dans cette affaire, a mis en avant son avocate. Il a « pu indiquer au cours de l’enquête auprès de la police et de la justice la réciprocité des tensions au sein de son couple » en instance de séparation.

Lire aussi >> Affaire Quatennens : la gifle, un signal d'alarme encore trop souvent minimisé

Une enquête ouverte par le parquet de Lille

La procédure de reconnaissance préalable de culpabilité permet au procureur de proposer une peine à un prévenu qui reconnaît les faits qui lui sont reprochés lors d'une première étape à huis clos. Si cette proposition est acceptée, elle est soumise à un juge du siège à l'occasion d'une audience publique. Ce juge peut alors refuser la...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi