Publicité

Violences conjugales : montant, modalités… ce qu'il faut savoir sur l'aide financière d'urgence pour les victimes

Stephane Lemouton / Bestimage

Après son adoption en février 2023, le texte créant une aide financière d'urgence pour les victimes de violences conjugales va être appliqué à compter du 1er décembre 2023. Comme le rapporte Le Monde ce lundi 20 novembre 2023, cette mesure est censée permettre aux bénéficiaires de quitter le domicile. Selon le ministère des Solidarités, le montant versé automatiquement en une seule fois, dans les "trois à cinq jours maximum", serait en moyenne de 600 euros, avec un seuil de 243 euros minimum pouvant augmenter en fonction des ressources et du nombre d'enfants. La demande devra être effectuée auprès de la Caisse d'allocation familiale (CAF), par téléphone, Internet, courrier, ou encore sur place. "Aujourd'hui, en moyenne, une femme qui veut partir va faire sept allers-retours, entre le moment où elle va vouloir partir et le moment où elle part. Partir, elle n'en a pas forcément les moyens", a expliqué la ministre Aurore Bergé sur France Inter, ce lundi 20 novembre 2023.

Ce soutien financier est toutefois conditionné à plusieurs prérequis : "une ordonnance de protection, un dépôt de plainte ou un signalement adressé au procureur de la République", comme le complète Franceinfo. En fonction des circonstances, l'aide peut être versée sous forme de prêt remboursable par la personne condamnée pour ces violences, avec une peine spécifique "d'obligation de remboursement". En France en 2022, 245.000 personnes ont été victimes de violences conjugales et 118 femmes sont mortes tuées par leur (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite