Violences faites aux femmes : Women for Women France lance une plateforme traduite en seize langues

© Malte Mueller/Getty Images

L’association Women for Women France vient de développer la toute première plateforme d’aide aux victimes de violences non-francophones, traduite en seize langues.

Depuis le 28 juin, l’ONG Women for Women France propose un portail d’informations et de renseignements à destination des femmes non-francophones confrontées à des violences conjugales et professionnelles. À travers 90 guides pratiques traduits en seize langues, le portail se veut un décodeur la complexité du système juridique français pour les quelque 3,5 millions de femmes immigrées vivant en France, que la barrière de la langue, la méconnaissance de leurs droits ou la crainte de la complexité administrative peuvent parfois conduire à mettre leur vie en danger.

« Ce projet est né de nos consultations avec des survivantes originaires de pays étrangers, les mieux à même d’identifier et d’exprimer les besoins des victimes, explique par communiqué la fondatrice de Women for Women France, Sarah McGrath. Rapidement, nous avons constaté le manque d’informations, voire la présence de données erronées, comme principales difficultés dans leurs parcours. »

À lire également >> Violences sexuelles : « Pour faire bouger les choses, il faut inscrire la notion de consentement dans le Code pénal »

La plateforme permet aux victimes non-francophones des guides clé-en-main pour comprendre la complexité, les barrières, les failles, mais aussi les différentes possibilités permises par le système juridique français. Première en la matière au niveau international, elle devrait encore développer son catalogue de traductions dès que...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

VIDÉO - Anne, victime de violences conjugales pendant 25 ans : "Pendant qu’il essayait de me tuer, mon mari était au téléphone avec sa maîtresse"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles