"Violences physiques et morales" : Céline, la femme d'Adrien Quatennens, brise le silence

"Violences physiques et morales" : Céline Quatennens brise le silence - BestImage
"Violences physiques et morales" : Céline Quatennens brise le silence - BestImage

Estimant que son mari, le député insoumis Adrien Quatennens, avait tenu des propos "mensongers", Céline Quatennens a souhaité faire valoir sa parole. Elle dénonce des "violences physiques et morales" subies "depuis des années". Des personnalités et associations féministes demandent la démission de l'ancien coordinateur de la France insoumise.

Céline Quatennens avait d'abord hésité à porter plainte contre son mari, le député LFI Adrien Quatennens, après avoir déposé une main courante. Elle exigeait, à l'origine, que "les informations ne se retrouvent pas dans la presse". Mais "l'affaire Quatennens" a rapidement pris de l'ampleur. Suite aux révélations du Canard enchaîné faisant état de cette main courante, le coordinateur de la France insoumise s'était mis en retrait de ses fonctions, publiant un long communiqué le 18 septembre dernier dans lequel il tentait de se défendre tout en reconnaissant avoir notamment assené une gifle à son épouse. Il avait alors reçu le soutien (très critiqué) de son mentor Jean-Luc Mélenchon et d'autres cadres du parti.

"La malveillance policière, le voyeurisme médiatique, les réseaux sociaux se sont invités dans le divorce conflictuel d'Adrien et Céline Quatennens. Adrien décide de tout prendre sur lui. Je salue sa dignité et son courage. Je lui dis ma confiance et mon affection", avait alors tweeté le leader insoumis.

C'est justement cette défense qui a décidé Céline Quatennens à témoigner des "violences physiques et morales" et des "colères" de la part de son mari, dont elle serait victime depuis "plusieurs années". "Il m'est désagréable que mon mari minimise les faits publiquement en jetant le discrédit sur ma personne", écrit-elle dans un communiqué transmis à l'AFP.

"J'ai voulu le divorce à trois reprises"

"Face aux déclarations de M. Quatennens...

Lire la suite


À lire aussi

Mais quel ce sextoy en forme de rose qui affole TikTok ?
Le cri de détresse d'une boulangère bouleverse les internautes
"Lynchage médiatique" : Valeria Bruni-Tedeschi réagit à l'affaire Sofiane Bennacer