Violences policières à Marseille : un policier mis en examen dans l’affaire Otman

Une quatrième affaire de violences policières embarrasse les forces de l’ordre Marseillaise. Un policier a été mis en examen, ce jeudi 31 août, dans le cadre d’une enquête ouverte pour « violences en réunion avec arme entraînant une incapacité totale de travail (ITT) de plus de huit jours par personne dépositaire de l’autorité publique », « abus d’autorité pour faire échec à l’exécution de la loi » et « menace ou acte d’intimidation en vue de déterminer une victime à ne pas déposer plainte ou à se rétracter ».

Cette enquête porte sur des faits qui se seraient produits vers 22 h 30-23 heures dans le quartier de La Plaine, dans la nuit du 1ᵉʳ au 2 juillet, quand les policiers avaient interpellé plusieurs personnes sortant d’un bureau de tabac pillé par des émeutiers. Parmi elles, Otman, 36 ans, contre qui aucune charge n’a été retenue, avait fini la nuit à l’hôpital de la Timone, présentant plusieurs fractures au visage.

À lire aussi Émeutes : à Nanterre, au coeur du chaos

« De très nombreux éléments dans le dossier indiquent qu’il a été frappé par plusieurs personnes », entraînant une perte de connaissance et sept fractures, avait précisé son avocat à l’AFP. Otman, qui a déposé plainte le 19 juillet, a été entendu deux jours plus tard par la police des polices, l’IGPN, chargée de l’enquête, selon Me Chambardon.

Une nuit particulièrement sanglante

L’enquête pour violences policières présumées est la quatrième à avoir été ouverte dans la deuxième ville de France e...


Lire la suite sur ParisMatch